Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LEADER PRICE Express remplace SPAR

    leader price,spar,alimentaire,supermarché,commerce

    La supérette SPAR (groupe CASINO) de la rue Jean Jaurès avait fermé ses portes il y a un eu plus d'un an. Outre des difficultés financières, le groupe, avait aussi rencontré des problèmes avec les propriétaires des murs.

    Bonne nouvelle, un magasin alimentaire va ouvrir prochainement au même endroit. Ce qui redonnera un peu de vie à la rue après la fermeture de la "maison de la presse" d'un libraire et de 2 restaurants.

    Il s'agit d'un LEADER PRICE Express, autre enseigne du groupe Casino. De format plus petit que les traditionnels LEADER PRICE, il proposera des marques distributeur (MDD) et des marques nationales.

    La supérette sera ouverte du lundi au samedi de 8h à 13h et de 15h à 20h.

    Pratiquement inexistants il y a 15 ans, les commerces alimentaires de centre ville ont poussé comme des champignons ces dernières années.

    Outre le CARREFOUR CONTACT qui a toujours existé depuis les années 70, rue Jean Jaurès (SUMA, STOC) puis passage Lebon (Stoc, Champion, Carrefour contact), le CARREFOUR CITY du boulevard Gambetta (Le petit marché Cholet, Marché plus), et l'épicerie "Harel" (Codec, la maison du fromage), les commerces alimentaires avaient déserté le centre ville.

    Exit la COOP place François Blancho, Monoprix et les Nouvelles Galeries à la fin des années 80.  l'Intermarché (devenu Mon marché) rue René Guillouzo, et celui de la rue Henri Gautier (devenu ED sur la fin).

    Il y a une quinzaine d'années, c'est un "Hyper Champion" qui s'installait face à l'ancienne gare, avant de devenir Carrefour Market puis Market tout court.

    Et les épiceries de quartier, autrefois nombreuses, sont revenues. Tout d'abord la plus ancienne dans le bas de l'avenue de la république, mais aussi un COCCIMARKET rue Albert De Mun, une autre épicerie à l'angle des rues de la paix et des halles et dernièrement au coin des boulevards Victor Hugo et fraternité.

    A cela s'ajoutent les supérettes de quartiers, à Kerlédé, Méan, Tréballe, Bouletterie, Avalix, Sautron et St-Marc.

  • L'HYPER U de Savenay ne deviendra pas un AUCHAN

    auchan,hyper u,super u,savenay,supermarché,attac

    Le 24 mars 2015, les adhérents de Système U (Hyper U, Super U, Marché U) ont voté à 97,2% la proposition de convergence entre Auchan et Système U.

    En quoi cela consiste?

    Outre des accords sur les produits et les commandes entre les deux groupes, il est prévu des changements d'enseigne.

    Les supermarchés SIMPLY MARKET du groupe Auchan, n'ayant jamais trouvé leur public depuis le changement de nom d' ATTAC, basculeront tous sous enseigne SUPER U d'ici l'automne 2015.

    En échange, 15 des 67 HYPER U français basculeront sous enseigne AUCHAN. Cela permettra au groupe nordiste de s'implanter dans l'ouest, l'hyper de St-Nazaire / Trignac étant le plus à l'ouest.

    Ces hypers qui changeront de nom doivent avoir une superficie supérieure à 5 000 m2 et réaliser un CA de plus de 50 millions d'euros.

    L'HYPER U de Savenay (44) avec ses 7 005 m2 était concerné par ce changement, mais il aurait été suicidaire de le passer en AUCHAN, sachant qu'il y en a 2 dans le secteur, à St-Herblain et surtout à Trignac, à moins de 15 mn et en concurrence directe.

    Les salariés de l'hyper savenaysien étaient inquiets - à juste titre - de cette éventualité de basculer le magasin en Auchan puisque l'HYPER U est dans l'ensemble moins cher que AUCHAN et lui prend des clients.

    Les adhérents des Hyper U auront le choix, et d'après nos sources, le magasin de Savenay resterait sous bannière HYPER U.

    Les deux autres HYPER U de la région, à Blain et Herbignac, conserveront également leur enseigne. Celui de Blain pesant 4 965 m2 et celui d'Herbignac 4 600 m2.